Astuces DIY : comment fabriquer soi-même son e-liquide ?

Considérée comme étant la meilleure alternative au tabac, la cigarette électronique est de plus en plus utilisée par les fumeurs qui veulent arrêter de fumer.

En effet, permettant de réguler les doses de nicotines, qui en passant est la substance responsable de la dépendance tabagique, la cigarette électronique permet de se sevrer de manière contrôlée et surtout efficace.

De plus, cet appareil réduit l’inhalation de tous les autres éléments nocifs que l’on peut trouver dans une cigarette normale comme la fumée et surtout le goudron car l’e-cig fonctionne principalement grâce à la création de vapeur issue du chauffage de l’e-liquide.

Ce dernier est composé de divers éléments qui permettent de créer de la vapeur rappelant la fumée de cigarette qu’il est possible d’acheter dans une boutique spécialisée ou aussi en le fabricant soi-même.

Eh oui, qu’il s’agit d’un e-liquide au gout spécifique, avec ou sans nicotine, il est tout à fait possible de le concocter soi-même. Si cela vous intéresse, découvrez ici les essentiels pour faire vos propres e-liquide et ce, selon vos gouts.

Les indispensables pour fabriquer son e-liquide DIY

De manière générale, les ingrédients nécessaires à la confection d’un e-liquide maison sont la base, les arômes et le booster. Il suffit donc de savoir bien les mélanger et surtout de bien les doser pour réussir sa recette e-liquide DIY.

Toutefois, cela pourrait être déroutant pour ceux qui débutent dans l’opération, mais à vrai dire, c’est pas bien compliqué puisqu’il suffit juste d’être méticuleux et d’avoir le sens de la proportion. De plus, la plupart des ingrédients sont fournis avec des instructions sur le pourcentage à utiliser.

Mais pour ceux qui veulent être précis dans leur calcul, il existe des outils qui facilitent cela, comme ce calculateur DIY sur vapoclope.fr par exemple, qui permet de savoir de manière précise le dosage mais aussi toutes les étapes importantes pour pouvoir concocter son e-liquide.

La base

Souvent composée de propylène glycol et de glycérine végétale, la base est pour ainsi dire l’élément qui sera en plus grande quantité dans l’e-liquide. Elle sert principalement à relier les autres substances, mais surtout aussi pour créer la vapeur emblématique de la cigarette électronique.

Pour le propylène glycol ou PG, il sert avant tout à fluidifier la glycérine et aussi d’accentuer et de conserver les gouts des arômes.

Et pour la Glycérine végétale ou GV, elle est surtout utilisée pour la création de la vapeur.

Pour un dosage optimal, il est important de bien choisir le pourcentage adéquat de ces deux éléments et le quota idéal et recommandé par les professionnels est de 50 PG/50 VG.

Le booster à la nicotine

L’un des plus grands avantages de fabriquer soi-même son e-liquide est sans aucun doute le fait de connaitre exactement la dose de nicotine qu’il contient. Effectivement, la nicotine, pour ceux qui veulent en avoir dans leur e-liquide est disponible séparément et peut ou non y être ajoutée selon le dosage souhaité.

Les arômes

Le fait de pouvoir profiter d’une multitude d’arômes est l’un des faits qui différencient l’e-cigarette de la cigarette normale. Eh oui, il en existe par milliers et pour tous les gouts, que ce soit fruité, sucré, gourmand, mentholé ou saveur tabac etc.

Généralement, il y a deux types en ce qui concerne les arômes, notamment les arômes naturels et les arômes synthétiques et il est également possible de les obtenir séparément pour la composition d’un e-liquide DIY.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *