Vapotage et coronavirus.

Vapotage et coronavirus : est-ce qu’il y a des risques ?

Dès que le coronavirus est apparu, il a été annoncé que les fumeurs figurent parmi les populations les plus à risques et les plus vulnérables face à ce virus.

En effet, vu que le fait de fumer altère principalement le système respiratoire, il est donc normal de penser que ceux qui fument sont plus fragiles en ce qui concerne le Covid-19 qui est une maladie qui s’attaque principalement aux voies respiratoires et aux poumons.

Toutefois, une question est à poser concernant cela et c’est surtout le fait de savoir si le fait de vapoter représente également un risque face au coronavirus à l’instar du fait de fumer une cigarette traditionnelle.

Eh oui, vu que le vapotage implique d’inhaler de la vapeur, il est judicieux de faire le point sur cette pratique et sa possible relation avec la contamination par le coronavirus et pour y voir un peu plus clair sur cela, on va essayer de découvrir plus de détails sur cela.

Vapotage et coronavirus : quels sont les risques ?

Même s’il existe actuellement des études qui cherchent à démontrer que la nicotine permet de limiter les risques de contamination par le coronavirus, il faut tout de même savoir que la plupart des organisations qui œuvrent dans le secteur de la santé, notamment l’OMS recommandent vivement aux fumeurs de chercher rapidement un substitut plus saine à cette pratique.

Effectivement, les risques ne sont pas exclus lorsqu’il s’agit du coronavirus, ce qui fait qu’il est donc nécessaire de ne pas chercher à les augmenter inutilement, surtout lorsqu’on connait les effets du fait de fumer.

Toutefois, en ce qui concerne le vapotage ou aussi le fait d’utiliser une cigarette électronique, les faits ne sont pas très clairs car aucune étude n’a permis jusqu’à présent de montrer avant tout les répercussions de cette alternative au tabagisme sur la fonction pulmonaire, mais surtout aussi ses possibles relations avec la vulnérabilité face au coronavirus.

Néanmoins, comme on l’a précisé plus haut, le plus important est de toujours être prudent et pour cela, il faut éviter toutes choses qui peuvent impacter sa santé.

Vapotage et coronavirus : faut-il arrêter de vapoter pendant l’épidémie ?

Pour être franc, il vaut mieux éviter à tout prix d’utiliser sa cigarette électronique ou du moins limiter son utilisation durant cette période où le coronavirus continue toujours de sévir.

Cela est nécessaire car même si le vapotage en lui-même n’est pas une habitude à risque face à ce virus, il faut tout de même savoir que les gestes que les vapoteurs peuvent effectuer, notamment le fait de manipuler et de porter la cigarette électronique à sa bouche se présentent comme étant des prises de risques inutiles qu’il est tout à fait possible d’éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *