Peut-on vapoter et faire du sport ?

Faisant partie des progrès majeurs les plus prometteurs pour ceux qui sont accros à la nicotine, la cigarette électronique ou aussi appelle e-cig enchante de nombreux fumeurs.

En effet, proposant les mêmes qualités, si on peut le dire comme ça, que la cigarette traditionnelle, cette variante à vapeur du tabac est très appréciée par ceux qui veulent continuer à fumer mais de manière moins dangereuse. Eh oui, le fait que la cigarette électronique est moins nocive pour les fumeurs a été prouvé par de nombreuses études et le fait de recourir à cette dernière permet même d’aider les fumeurs qui veulent arrêter.

Toutefois, une question se pose, est-ce que le fait de fumer une cigarette électronique présente vraiment moins de risque pour la santé et qu’en est-il du fait de l’associer par exemple à la pratique d’une activité sportive ? C’est ce qu’on va essayer de voir ici.

Les effets du vapotage sur le corps

Si on compare le fait de fumer une cigarette banale avec le fait de vapoter, il est clair que la dernière pratique est plus bénéfique et est moins dangereuse pour la santé.

Effectivement, de par son principe de fonctionnement, à savoir l’émission de vapeur suite au réchauffement de l’e-liquide, la cigarette électronique contient moins de substance nocive comme le goudron et surtout la fumée le plus souvent présents dans une cigarette qu’on allume.

Qu’en est-il alors du fait de faire du sport et du vapotage ?

Surtout utilisée par les fumeurs qui veulent arrêter de façon progressive le tabac, la cigarette électronique peut parfaitement convenir à ceux qui veulent faire du sport.

Eh oui, puisqu’on ne consomme plus les éléments nocifs qui peuvent freiner la performance physique, le fait de fumer une cigarette électronique permet même de bénéficier des effets du sport, c’est-à-dire de récupérer ses capacités pulmonaires et surtout cardiaques.

Vapoter et faire du sport : ce qu’il faut éviter

Même si le vapotage peut convenir avec le fait de faire du sport, il est quand même utile de ne pas en abuser car ses effets à long termes ne sont pas tout à fait découverts.

De plus, il est nécessaire de ne pas vapoter avant et surtout après avoir fait du sport, principalement les 2 ou 3 heures qui précèdent et qui suivent l’entrainement.

Il faut également choisir le bon type de e-liquide en optant, de préférence pour ceux qui ne contiennent que très peu de nicotine. Cela est utile car cette substance est connue pour provoquer une excitabilité du cœur, qui pet devenir dangereux pour un sportif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *